Société des Amis de la Bibliothèque Forney




VISITE DE LA PARASOLERIE HEURTAULT




Parasolerie Heurtault

Retrouvez le site internet de Parasolerie Heurtault



Samedi 16 février 2013

C’est sous les arches du Viaduc des Arts au n° 85 de l’Avenue Daumesnil à Paris, que Michel Heurtault a installé son atelier et son magasin de vente de parapluies, parasols et ombrelles de luxe. Avec Jean-Yves Thibert, responsable des relations commerciales, il restaure les beaux objets anciens et réalise des créations sur commande pour le cinéma, le théâtre, ou pour des particuliers aisés qui rêvent d’un bel objet ou veulent restaurer un souvenir de famille.



Parasolerie Heurtault


M. Thibert nous raconte l’histoire de la parasolerie depuis le XVIIIème siècle et le rôle primordial de la France. En 1900, 40 à 50 millions d’ombrelles et de parapluies étaient fabriqués dans notre pays et exportés dans le monde entier. Aujourd’hui, plus de douze millions de parapluies sont fabriqués en Chine, vendus a bas prix et jetés comme des objets de consommation courante. Seuls quelques fabricants continuent a fabriquer des produits avec des matériaux de luxe. M. Heurtault est un des meilleurs artisans d’art dans sa spécialité.



Nous admirons les plus beaux objets d’une collection de plus de mille pièces allant du XVIIIème au XXème siècle. L’amateur peut choisir un pommeau d’ivoire, de corne, d’ambre, de bois précieux, d’écaille de tortue, de pierres semi-précieuses de cristal ou de bois laqué. Nous admirons, par exemple, le parapluie du film "Titanic" et des ombrelles fabriquées à la demande de Luc Besson pour des films historiques.



Parasolerie Heurtault


Michel Heurtault est un passionné. Dès l’enfance, il s’est intéressé a la parasolerie. ll a travaillé chez un costumier et pour Yves Saint Laurent, Givenchy, Galliano. ll nous explique en détail le choix des tissus, des soieries, des dentelles, les techniques de la coupe, des raccords, des festons. ll travaille avec d’autres artisans : tourneurs, sculpteurs d’ivoire et de bois précieux, joailliers, graveurs, orfèvres, porcelainiers, émailleurs. Nous admirons un modèle a douze baleines, une ombrelle en soie présentée dans un riche coffret pour une cliente indienne fortunée.
Notre visite qui devait se terminer à 12 heures s’est achevée une heure plus tard tant les questions étaient nombreuses et l’intérêt soutenu.

AVIS

Michel Heurtault recherche une machine à découper et gaufrer les bordures de tissus. ll est preneur de vieux parapluies télescopiques des années 50. Tél : 01.44.73.45.71 - contact@parasolerieheurtault.com



La Parasolerie Heurtault en vidéo :