Société des Amis de la Bibliothèque Forney




VISITE DE L'ATELIER ET DE L'ÉCOLE SABLÉ




Atelier et école Sablé

École Sablé - Cours supérieur de peinture décorative de Versailles


Samedi 4 février 2012

Nous avons rendez-vous à 11 heures à Versailles, à l'atelier Sablé. Il fait très froid, mais, heureusement, les routes sont sèches. La neige ne commencera à tomber sur la région parisienne que le lendemain. Le ciel est avec nous !



Atelier et école Sablé

Jean Sablé nous accueille dans son bel atelier de la rue Bontemps. Une longue galerie au rez-de-chaussée d'un petit immeuble. Plusieurs grandes fenêtres sont orientées au nord. L'éclairage idéal pour la peinture. Nous sommes une quinzaine et nous réchauffons avec un café et des biscuits.

Jean Sablé nous parle de sa passion, pour la peinture et évoque sa carrière. Diplômé de l'Ecole supérieure de peinture de Bruxelles en 1985, il a obtenu en 2000 la médaille d'or du concours du "Meilleur ouvrier de France". Être meilleur ouvrier de France a écrit Gérard Rapp, Président national des MOF, "c'est une référence incontestée d'excellence et d'exemplarité qui renvoie aussi à une solidarité et à une amitié à travers un esprit de dépassement et de transmission de savoir-faire."



Atelier et école Sablé

Jean Sablé a créé en 2003 son école où il enseigne les techniques du décor peint architectural. Plus de mille élèves ont suivi son enseignement. Il a réalisé de nombreux décors résidentiels et copies de tableaux, et a publié en 2010 un beau livre aux éditions Eyrolles "Décors peints et trompe-l'œil " (cotes à la bibliothèque Forney : ALP 750.52 Sab et NS 75319).

Il a acquis une réputation mondiale et participe chaque année au Salon international "Forever " des peintres en décor. L'année dernière, il se déroulait à Atlanta et nous avons admiré le décor présenté par Jean Sablé, qui évoque les bulles rouges de Coca-cola. Cette année, en mars, ce sera Hambourg et son port.

Nous avons droit ensuite à une démonstration de peinture en trompe-l'œil: un panneau de faux-marbre brèche blanc veiné de noir. Le marbre est la technique la plus difficile à imiter en peinture. Jean Sablé utilise successivement un "brècheur" (pinceau large), une plume de faisan, un pinceau "petit gris" à deux mèches et une brosse à marbrer. Il nous montre que l'essence d'une œuvre réside dans sa composition et son mouvement. La couleur intervient après. L'œuvre réalisée lors de cette démonstration va enrichir les collections de la bibliothèque Forney.

La présentation a duré une heure et demie et le temps a passé vite. Ce fut fort intéressant et sympathique. M. Sablé fait désormais partie de notre association et nous espérons le revoir.